JALMALV - 10 rue de Lodi - 42000 Saint Étienne - 04.77.37.70.38 - jalmalvstetienne@wanadoo.fr

19 octobre 2018

Réunion Régionale 2018 – Vienne

Le samedi 13 octobre 2018, c’est sous un soleil estival, que s’est déroulée à Vienne la journée de l’Entente Régionale.

Toutes les associations JALMALV de la région Rhône-Alpes Auvergne étaient représentées.

Une cinquantaine de bénévoles a été accueilli par JALMALV Vienne dans les locaux de l’IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) situés au sein de l’hôpital Lucien Hussel à Vienne en Isère.

Saluons tant la qualité de l’accueil des bénévoles de JALMALV Vienne, que la qualité de la réflexion menée par JALMALV Drôme Nord.

 

Le thème de la journée portait sur les limites de l’accompagnement JALMALV.

Accompagner et Prendre Soin

Où cela commence- t-il ?

Où cela doit il s’arrêter ?

Le Président et les bénévoles de JALMALV Drôme Nord ont initié la réflexion :

  • Accompagner, prendre soin, rendre service ; quelles frontières ?
  • En quoi la réponse apportée à la personne accompagnée peut modifier la relation d’accompagnement.

Les participants se sont répartis en trois ateliers  pour travailler sur ce thème en fonction de leur lieu d’intervention ou d’intérêt : en EHPAD, en service hospitalier (USP), à domicile.

Reunion_regionale_jalmalv_vienne

Les échanges ont été très riches et nous avons retenu principalement :

  • La notion de responsabilité ; responsabilité juridique de l’association entre autre, notamment en cas de transport dans son véhicule d’un résident hébergé en EPHAD.
  • Le cadre de la fédération rappelant les limites de l’intervention JALMALV.
  • La notion de risque : pour le bénévole ? pour la personne accompagnée ? Pourrait-il y avoir  un risque à créer une relation de dépendance de la personne accompagnée vis-à-vis du bénévole ?
  • Relayer auprès des professionnels la demande de la personne accompagnée.
  • Le fonctionnement en binôme peut représenter une certaine régulation dans les relations qui peuvent s’établir. Cependant eu égard au manque de bénévoles, l’intervention à deux est un « luxe ».
  • Veiller à garder la bonne distance, à savoir dire non si la demande de la personne amène à une situation compliquée à gérer.
  • La notion du sens de notre action : si je sors du cadre JALMALV, se poser des questions : quel sens a ce que je fais ?
  • Se référer au coordinateur, au groupe de parole.
  • Les situations émotionnellement fortes peuvent conduire à sortir du cadre, veiller à garder son discernement, à se faire aider.
  • L’accompagnement à domicile est le plus à même d’entraîner à sortir du cadre ; il est important d’avoir la formation, d’intervenir en binôme, de signer un contrat avec la personne et enfin que le coordinateur joue le rôle de tiers.

En conclusion ce sont les mots rigueur et souplesse qui conviennent à l’ensemble des bénévoles participant à cette journée.

Le cadre ne doit pas être un carcan mais il doit être présent en permanence dans la tête du bénévole pour permettre de réfléchir aux limites qui peuvent (ou non) être dépassées et pourquoi.

Colette Peyrard nous a fait l’amitié de partager la matinée avec nous et a pu ainsi donner quelques informations de la fédération :

  • Présentation du nouveau CA et nouveau Bureau.
  • Travail en cours sur un projet associatif JALMALV.
  • Travail sur une stratégie de communication avec une équipe ressources dédiée à la communication.
  • Travail sur une campagne de recrutement de bénévoles portée par la fédération pour les associations.
  • Réflexion à mener sur une adaptation du bénévolat au nouveau profil de bénévoles (plus jeunes, encore en activité…)
  • Rappel du congrès 2019 à Lorient, les 29/30/31 mars.
  • Un article d’Olivier de Margerie à paraître sur le thème Prendre soin des bénévoles.

A retenir, date de la prochaine journée d’Entente Régionale :

SAMEDI 12 OCTOBRE 2019

Par souci d’épargner notre planète, il est demandé aux futurs participants de venir avec leur assiette, verre, couverts, tasse !  MERCI !