JALMALV - 10 rue de Lodi - 42000 Saint Étienne - 04.77.37.70.38 - jalmalvstetienne@wanadoo.fr

 

FORMATION – COORDINATION DES BÉNÉVOLES

Le fonctionnement de Jalmalv Saint-Etienne est assuré par différentes commissions chargées d’organiser les missions de l’Association

FORMATION INITIALE.

En 2017 un groupe de dix-huit personnes, dont cinq de Roanne et du Forez, ont participé au week-end de sensibilisation aux situations de fin de vie  et de découverte de la spécificité de l’accompagnement Jalmalv durant un jour et demi. A l’issue de ce week-end, les dix candidats de Saint-Etienne ont été reçus en entretien par deux membres de l’équipe de coordination des bénévoles pour un bilan de cette sensibilisation et un approfondissement de leurs motivations.

coordination_jalmalvA l’issue de cet entretien, seize candidats (trois de Jalmalv-Roanne, deux de Jalmalv-Forez et dix de Jalmalv-Saint-Etienne) ont suivi la Formation à l’écoute  de huit journées réparties sur dix mois. Ils ont eu deux demi -journées en « immersion » dans un lieu de soins tutorés par un bénévole en place et ont assisté à un groupe de parole. A la fin de cette formation, un bilan a été effectué par la psychologue formatrice et les candidats ont à nouveau été reçus par deux coordinateurs pour faire le point et envisager leur engagement dans l’accompagnement. Si les stagiaires apprécient toujours l’intérêt des apports théoriques, la qualité des intervenants et la convivialité de la vie de groupe, ils sont très demandeurs d’immersions sur le terrain dans des sites différents.

Pour Jalmalv-Saint-Etienne, huit bénévoles ont commencé l’accompagnement en 2018.

Pour 2018, dix-huit personnes ( Roanne, Forez,Haute-Loire et Saint-Etienne) ont participé au week-end de sensibilisation. A l’issue des entretiens qui ont suivi ce week-end, les huit stagiaires de Saint-Etienne poursuivront la formation.

La formation à l’écoute est assurée par Christine Dubreuil , des médecins ou autres personnels de santé ainsi que des bénévoles Jalmalv qui interviennent ponctuellement. Elle aura les mêmes objectifs que l’an dernier, l’immersion étant renforcée. En outre, une demi-journée sera consacrée à l’accompagnement au domicile, thème du congrès national de Jalmalv et un des objectifs de l’association de Saint-Etienne pour cette année.

Week- end de sensibilisation : 26 et 27 janvier 2019 

Horaire : Le 26 janvier de 9H à 12H30 et 14H00 à 17H.

               Le 27 janvier de 9H à 13H.

Lieu à définir.

Formation à l’écoute : 8 samedis :

Les 30 mars,13 avril, 25 mai, 22 juin, 28 septembre, 26 octobre, 23 novembre et 14 décembre 2019.

Horaires de la formation : 9H à 12H30 ET 13H30 à 17H.

10 Rue de Lodi 42000 Saint-Etienne

 

FORMATION CONTINUE

Groupes de parole.
Trois groupes de paroles fonctionnent le mardi matin, mardi et jeudi soir réunissant en moyenne une quinzaine de bénévoles par groupe, animés par Aurélie Desorme, Christine Dubreuil et Isabelle Mathey.

Journée des Bénévoles.

Entente régionale. (Collectif des Associations JALMALV).

Congrès National JALMALV.

CABASP (Collectif des Associations de Bénévoles d’Accompagnement en Soins Palliatifs).

Les comptes-rendus détaillés de ces manifestations sont parus dans les Liens de l’année.

 

COORDINATION.

Les bénévoles-accompagnants sont au nombre de 45 répartis sur 21 sites. Les nouveaux bénévoles ont permis de remplacer les démissions et d’ouvrir 2 nouveaux sites (début 2018) : CHU en gériatrie ( Pav. 13) et l’EHPAD Bernadette à Saint-Étienne.

Les coordonnateurs ont rencontré la plupart des équipes de sites au sein desquels interviennent des bénévoles pour faire le point sur le fonctionnement . En outre deux rencontres avec les référents et les tuteurs ont permis de faire le point sur le fonctionnement des sites, l’intégration des nouveaux bénévoles et les besoins en formation. Elles on aussi permis d’affiner le rôle du tuteur, l’immersion devenant un point important de la formation.

Le rôle des référents et des coordonnateurs est très important pour qu’aucun bénévole ne se sente isolé, en particulier les nouveaux, et puisse être aidé en cas de difficultés.

 

 

 ACCUEIL DES PERSONNES EN DEUIL

Tout au long de l’année 2017, l’expérience de la Commission Deuil s’est approfondie et enrichie. Actuellement, quatre bénévoles, Michelle Genevrier, Christine Gros, Brigitte Poyet et Antoine Royet, qui ont suivi à Paris au siège de la Fédération une formation spécifique, accompagnent des personnes ayant perdu un être cher. Ce soutien apporté aux endeuillés se fait individuellement lors d’entretiens par téléphone et au local au cours d’une ou deux, voire trois rencontres. Si la personne le désire, elle peut ensuite éventuellement rejoindre un groupe composé au maximum de huit membres et co-animé par deux bénévoles.

aide_ecoute_deuilL’expérience nous a montré que ces deux types d’accueil sont nécessaires et complémentaires l’un de l’autre. Ils n’ont pas un but thérapeutique, la plupart des endeuillés étant d’ailleurs déjà suivis par des psychiatres ou psychologues. Leur fonction première est de témoigner de notre solidarité auprès de personnes en grande souffrance et souvent très isolées. Elles trouvent dans ces rencontres un lieu où déposer en toute liberté et sans crainte d’être jugées un vécu lourd et douloureux. A travers l’échange et la synergie propre à chaque groupe, elles parviennent à mettre en mots leur souffrance, à mieux appréhender leurs besoins et leurs propres ressources.

Le premier groupe qui a fonctionné en 2017 s’est réuni régulièrement environ toutes les trois semaines de février à mi-novembre. Composé d’un noyau dur de cinq personnes, il nous a surpris par l’intensité des échanges et le cheminement de chacun de ses membres, deux d’entre eux ayant même accepté de témoigner de leur expérience dans l’article du Progrès publié en octobre. Tous ont aussi exprimé le désir de se retrouver dans six mois pour faire le point sur leur vécu personnel par rapport au deuil qu’ils sont encore en train de traverser.

La plus grande difficulté pour nous, et celle-ci n’est pas limitée à notre association, se retrouve aussi au plan national, est de faire connaître l’existence de l’accueil d’endeuillés au sein de JALMALV. Les articles de presse ou émissions de radio par exemple ainsi que les flyers distribués sur les sites, dans les pharmacies, chez les notaires etc. contribuent à diffuser l’information, mais sont loin d’être suffisants. C’est le bouche à oreille, le témoignage vécu qui semblent le mieux fonctionner et nos meilleurs ambassadeurs sont sans doute les endeuillés eux-mêmes auxquels nous avons pu apporter quelque soutien.

 

 COMMUNICATION

L’objectif de cette commission est à la fois de faire connaître les activités de l’association, les valeurs qu’elle défend et parallèlement, d’assurer une bonne communication interne, entre tous les adhérents.

communication_fin_de_vieComme chaque année, nous avons présenté l’association et expliqué l’activité des bénévoles aux étudiants en soins infirmiers et en médecine, dans les centres de formation pour adultes en professions sociales ou sanitaires.

Nous avons fait connaître nos actions par des conférences auprès du grand public ou des articles dans la presse locale.

Nos rencontres avec les membres d’autres associations sont toujours très enrichissantes. Nous avons assisté à leurs assemblées générales (Ligue, OSPA, AAF, France bénévolat,) et participé à la manifestation « Le bénévolat, parlons-en ! » organisée par France bénévolat.

Notre appartenance au club de la presse nous fait connaître dans le monde des médias.

La communication interne est assurée par le Lien. Cette revue biannuelle rassemble des articles écrits par des membres de l’association : comptes rendus de congrès, d’une journée de formation, d’une conférence, description de nos activités ou articles sur l’actualité.

Nous avons besoin de volontaires motivés. La communication est indispensable pour la bonne marche de notre association